Un vignoble cultivé en Bio


Isabelle Brossard, gérante du GFA.

En 2005, le Groupement Foncier Agricole (GFA) du « Château de Pravins », dont Isabelle Brossard est la gérante, a repris en direct tout l’ancien vigneronnage. Il est ainsi devenu exploitant et maîtrise toutes les étapes de la production : du raisin au vin.


Grappe de raisin Gamay

La crise viticole particulièrement sévère en Beaujolais a forcé le GFA à faire des choix décisifs pour parvenir à une gestion saine.

L’exploitation de 6 hectares était en partie constituée de très vieilles vignes de cépage Gamay (plantations de 1928 et 1932). Au cours des années, la taille en gobelet avait laissé le cep se développer en s’étalant, ce qui empêchait les machines de passer dans l’inter-rang. Or seule l’utilisation d’un inter-cep, qui racle la terre autour du pied des ceps, permet un désherbage sans herbicides. Au milieu des passages, l’herbe pousse et est entretenue, ce qui permet, en outre, de minimiser l’érosion. Après les vendanges, les vignes sont buttées : la terre est ramenée au pied des ceps pour les protéger de l'hiver.

Depuis 2008, le GFA arrache chaque année une cinquantaine d’ares de vieilles vignes pour en planter de nouvelles et installer un palissage approprié. Les vignes les moins anciennes ont pu être palissées et ainsi adaptées au passage des machines. Une taille adéquate permet de monter le bois et d’étaler le feuillage le long du palissage. La grappe est ainsi mieux exposée au soleil et évite la pourriture.

La restructuration du domaine a été achevée en 2012.


Grappe de raisin Chardonnay

La terre de Pravins, faite d’argile et de limon, peut également produire de très bons vins blancs. C’est la raison pour laquelle 57 ares de cépage Chardonnay ont été plantés en 2009 afin de diversifier la production. C’est en 2012 qu’est sorti le premier millésime blanc du Château de Pravins.

En juillet 2010, le GFA du Château de Pravins se convertit officiellement à l’Agriculture Biologique.


Enherbement inter-rang et palissage

Cette démarche répond à la philosophie personnelle de chacun des membres de son Conseil d’Administration et à la conception qu’ils se font du travail de la terre. Il s’agit de renforcer la vitalité du cep avec des engrais organiques et de faire le moins de traitements possibles –lesquels ne sont qu’à base de souffre et de cuivre- pour lutter contre les maladies et les animaux destructeurs de la vigne. De mars à octobre, il y a d’avantage de travail du sol à effectuer, car l’herbe située dans l’inter-rang nécessite plus d’entretien qu’en agriculture traditionnelle. Elle fait concurrence à la vigne, ce qui conduit à une baisse du rendement. En revanche, lors des années pluvieuses, cela favorise l’obtention d’une vendange plus saine. Par ailleurs, cette baisse de rendement renforce la concentration et la qualité du raisin.

L’organisme habilité ECOCERT vient contrôler tous les intrants. Ceux-ci doivent être labellisés bio. L’usage d’engrais chimiques, pesticides, insecticides ou herbicides est absolument prohibé. Les années 2010, 2011 et 2012 ayant été des années de conversion, c’est en 2013 que le « Château de Pravins » a officiellement obtenu le label AB.


Vendanges manuelles

Une cuverie très moderne, mise aux normes européennes, facilite l’élaboration du vin dans le respect des traditions. La vendange triée à la vigne pénètre directement dans les cuves de fermentation par des ouvertures extérieures. Un système de chauffage-refroidissement dans chaque cuve permet de maîtriser les températures et les fermentations. Le pressoir pneumatique, installé en hauteur, permet au jus de presse de couler par gravitation dans la cuve désirée où a préalablement été transvasé le jus tiré de la cuve de fermentation (jus de tire). Chaque cuvée a sa spécificité. Quand les fermentations alcooliques sont terminées, on procède aux assemblages des cuvées avec l’idée de préserver l’originalité du terroir et de parvenir à un vin à la fois fruité, équilibré et de longue conservation. Une fois les cuvées assemblées et les fermentations malolactiques terminées, le vin est gardé jusqu'à la mise en bouteilles qui aura lieu après Pâques de l'année suivante.

Les vins blancs sont quant à eux élaborés différemment : les raisins sont pressés immédiatement après la vendange. Le jus de presse est décanté pendant environ 24 heures afin de séparer le jus clair de la bourbe. Le jus clair est transvasé dans une autre cuve où les fermentations démarrent.

 

 

Accueil · Histoire · Visites · Vignoble · Vins · Commande · Presse · Contact · Mentions légales

©2011 - Château de Pravins -227 Route de Pravins - 69460 Blacé
Conception graphique et développement WEB : CLARTE

Ce site a été réalisé avec l'aide de l'UE et de la Région Rhône-Alpes